Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

0/5 (0 votes)

RH et RSE : osez créer le lien !

# , , , ,

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un concept en vogue qui pose la question du rôle de l’entreprise et de ses parties prenantes dans la société. Reste que, dans les faits, les collaborateurs sont encore souvent déconnectés de la politique RSE de leur entreprise. Responsable RH, il est temps d’impliquer le collaborateur dans la démarche RSE pour la rendre plus efficace et l’intégrer à la stratégie globale de l’entreprise. Maud SARFATI, co-fondatrice de GeneRun vous dit pourquoi, et comment.

 

RSE et collaborateurs : loin des yeux, loin du cœur ?

 

Depuis sa définition dans les années 2000, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) a trouvé sa place dans un nombre croissant d’entreprises. Dans 70% d’entre elles, elle est même invitée dans l’organisation et la stratégie, avec au moins une personne à s’occupant à temps plein des problématiques liées à la RSE. C’est le chiffre que révèle le baromètre des enjeux RSE Malakoff Mederic – ORSE de 2015. Politique de mécénat, investissements et achats responsables, prise en compte des problématiques environnementales, surveillance accrue des principes de sécurité, mise en place de normes, de chartes, de bonnes pratiques : les actions RSE se multiplient et se diversifient.

 

Pourtant, 94% des salariés estiment ne pas être impliqués dans les actions RSE de leur entreprise (étude de l’Institut ViaVoice, 2015). S’ils n’ignorent pas, dans la plupart des cas, que leur entreprise mène une politique responsable, celle-ci leur semble assez floue et lointaine ; parfois, ils sont capables de citer concrètement les actions menées, grâce à une communication interne efficace ; très rarement, ils sont associés à la démarche initiée par leur direction. Qui mieux que les Ressources Humaines pour combler ce manque ?

 

RH et RSE : un couple gagnant – gagnant

 

Dans le contexte actuel de renouvellement et d’élargissement de la fonction RH (de l’administratif et du simple recrutement au marketing RH et projet d’entreprise), et au regard de l’attention croissante accordée à la qualité de vie au travail, associer les Ressources Humaines à la RSE est plus que pertinent !

En informant ses collaborateurs des initiatives menées, en les y associant, en accueillant leurs idées, l’entreprise peut contribuer à :

  • optimiser la « marque employeur », et donc attirer et fidéliser les talents,
  • fédérer les salariés, en les incluant collectivement dans le projet global et responsable de leur entreprise,
  • renforcer l’impact de l’action RSE, dans la mesure où davantage de parties prenantes sont impliquées et informées,
  • instaurer de la collaboration dans l’entreprise, en proposant une stratégie RSE qui ne vient pas « du haut de la hiérarchie ». En effet, le baromètre RSE Malakoff Mederic – ORSE révèle que les salariés regrettent que la démarche RSE soit majoritairement rattachée à la direction générale, voire monopolisée par elle.

 

Quelques pistes pour la fonction RH

 

Selon ce même baromètre, les principaux vecteurs de communication interne sur la RSE sont des newsletters ou des affiches, quant les salariés préfèreraient en majorité des réunions internes ou des évènements de sensibilisation.

C’est là que la fonction RH peut intervenir, et de nombreux outils sont à sa disposition pour mobiliser et fédérer ses collaborateurs autour des actions responsables de l’entreprise. Les possibilités qui s’offrent à vous ne manquent pas, parmi lesquelles :

  • organiser des évènements solidaires en profitant des nombreuses offres à destination des entreprises, tels que le mécénat de compétences (une équipe de collaborateurs va aider une association le temps d’une journée) ou la participation à des challenges sportifs et solidaires,
  • introduire la RSE dans le quotidien de l’entreprise grâce à des pratiques comme le tri des déchets ou l’économie d’énergie au bureau,
  • soutenir et mettre en avant des projets personnels de salariés, par exemple en mettant la politique de mécénat financier de l’entreprise au service d’associations dans lesquelles les collaborateurs sont impliqués,
  • profiter d’événements nationaux pour dynamiser la démarche RSE dans l’entreprise : ateliers-débats lors de la semaine du développement durable, yoga ou relaxation lors de la semaine de la qualité de vie au travail, abondement des dons des salariés lors du Téléthon, etc.

Autant de solutions qui favorisent la cohésion et la motivation des collaborateurs, et qui placent les préoccupations sociétales au cœur de l’entreprise.

 

Parce qu’elles occupent une position stratégique pour impliquer les salariés dans la politique RSE d’une organisation, les ressources humaines ont un rôle de premier plan à jouer pour lier la RSE à la stratégie de l’entreprise. Un défi de plus pour les DRH, certes, mais qui contribuera à donner une nouvelle dimension à leur fonction s’ils le relèvent avec succès.

 

Crédit photo : © Gratisography.com

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

Maud SARFATI

Co-fondatrice de GeneRun
Formée sur les bancs de l’ESSEC, Maud est la co-fondatrice de GeneRun, la première plateforme de running solidaire en entreprise. GeneRun est une plateforme qui permet aux entreprises d’organiser un défi solidaire et sportif pour leurs collaborateurs. L’objectif : les impliquer dans la politique de mécénat de l’entreprise.

Un commentaire

  1. SANTAMARIA Pablo le 2 septembre 2016

    Oui, RH et RSE sont compatibles, voire indissociables. Parmi les pistes évoquées, il en manque sans doute une : donner la parole à chaque collaborateur sur la politique RSE de l’entreprise. Les outils participatifs comme diag26000 (voir lien) permettent de le faire très simplement. Le mode participatif est à la RSE ce que “best place to work” est au RH…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *