Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

[yasr_visitor_votes size="medium"]

Bien-être au travail : plutôt heureux les Français ? Oui mais…

# , , ,

Alors que la 12e édition de la Semaine pour la qualité de vie au travail du réseau Anact-Aract bat son plein, pourquoi ne pas revenir sur le 10e baromètre Edenred Ipsos dévoilé début juin sur le bien-être et la motivation des salariés européens (« La transformation numérique des entreprises peut-elle ré-enchanter le travail ? ») et évoquer quelques pistes pour développer le bien-être en entreprise ?

 

Etat des lieux

Antoine Solom, directeur international Ipsos-Loyalty, était l’un des invités de l’émission Le Téléphone Sonne sur France Inter le mardi 16 juin 2015. La thématique était “Peut-on, doit-on, être heureux au travail ?”. Hélène Jouan débute son émission en lui posant la question suivante : « Comment se sentent les Français ? ». En s’appuyant sur les analyses de la 10e édition du baromètre, il constate que les salariés français sont plutôt heureux (dans le peloton de tête des pays européens sondés) mais inquiets pour leur emploi et la situation de leur pays, tout en étant très moyennement motivés (la France est dans le peloton de queue sur ce critère). Spécificité hexagonale, il faut nuancer ce constat du fait de la dimension affective que les Français projettent sur leur travail. En ces périodes d’évolution, de transformation, les processus de changement sont fréquents et la faculté d’adaptation demeure une qualité très recherchée par les employeurs.

 

Les managers en première ligne

Évidemment, le bien-être au travail ne se décrète pas. S’il est l’affaire de tous, les managers sont en première ligne. Comme le titrait une chronique de Thierry Nasidic dans la Harvard Business Review France : « Prendre soin de ses collaborateurs, un nouvel impératif pour les managers ». Par ailleurs, pour Jeanne Renard, DRH du groupe Edenred interviewée par l’Usine Digitale, «  Nous vivons la transformation digitale dans nos produits, dans nos relations. Le numérique étant au cœur des préoccupations des DRH ». Il reviendrait donc naturellement à la fonction de RH d’accompagner les managers dans cette révolution digitale des métiers, mais aussi des pratiques et des comportements. Comme le soulignait Aymeric Vincent lors de l’afterwork Edenred-Ipsos du 2 juin : « Le bien être en entreprise aujourd’hui est lié à notre relation avec le digital. » En outre, de plus en plus de collaborateurs ont besoin de savoir à quoi ils contribuent, de connaître les enjeux, les perspectives de l’organisation.

Le numérique développe l’autonomie mais aussi la transparence et donc la surveillance. Le télétravail favorise une meilleure productivité mais aussi le phénomène de blurring. Un récent sondage révèle que les salariés réclament des espaces de discussions sur le travail. Et vous, que souhaiteriez-vous dans votre cadre de travail pour développer votre bien-être ?

Source : Baromètre 2015 Edenred-Ipsos  – Le bien-être au travail des salariés européens

Crédit photo : nanami – Fotolia

 

Pour aller plus loin :

Faut-il travailler pour être heureux ?  de Christian Baudelot et Michel Gollac (Editions Fayard)

La révolution du don d’Alain Caillé et Jean-Edouard Grésy (Editions Seuil)

Le bonheur au travail : le documentaire de Martin Meissonnier diffusé le 24 février 2015 sur Arte

Fish ! Comment s’épanouir au travail et y prendre goût sur le blog Verbiage

Université du bonheur au travail : 3 jours d’apprentissage, de partage et d’innovation pour passer de la théorie à l’action INSEEC (Paris), 29-30-31 Octobre 2015

Micro-trottoir sur le bien-être au travail réalisé par Expectra en juin 2011 mais toujours d’actualité

The following two tabs change content below.

Coline SALLOIS

Responsable éditoriale et Community Manager chez Parlons RH
Près de 15 années responsable de production éditoriale ont permis à Coline d'acquérir les connaissances techniques et la méthodologie nécessaires pour piloter des projets print et web. Elle s’emploie quotidiennement à offrir disponibilité, polyvalence et rigueur à ses clients, principalement du secteur de la formation, avec toujours la même curiosité et agilité.

3 Commentaires

  1. Laurent le 18 juin 2015

    C’est incroyable mais les résultats de cette enquête me surprennent. Je peine à croire que les Français puis être heureux au travail alors que les grèves sont nombreuses et que les cas de burnout se multiplient.

  2. Delfina @Emploia le 22 juin 2015

    Je pense que les tâches ou les technologies de communication omniprésentes nous empêchent de profiter de notre vie personnelle après notre travail c’est à dire on n’arrive plus à déconnecter notre travail de notre vie personnelle…

  3. Evelyne le 15 octobre 2015

    C’est incroyable mais je rejoins Laurent. Si les Français sont heureux au travail, ils cachent bien leur jeu ! A moins qu’en ces temps de crise, le simple fait d’être salarié suffise… Des efforts sont faits pour améliorer le bien-être des travailleurs, d’autres sont à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *