Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

e-réputation RH : interview de Yae Lebrun

e-réputation RH : « les candidats deviennent de vrais enquêteurs »

# , ,

[DOSSIER 2/4] Quatre experts ont accepté de répondre à nos questions dans le cadre d’un dossier sur l’e-réputation employeur. Dans cette deuxième partie, Yae Lebrun, Account Manager chez Monster France, partage son expertise et propose des actions prioritaires à mettre en place.

 

Parlons RH : Pourquoi les DRH doivent-elles prendre la parole sur internet ?

 

Yae Lebrun : Encore frileux en 2015, les départements RH des entreprises peinent à s’installer sur le web préférant souvent les méthodes de recrutement traditionnelles et laissant les services communication s’exprimer à leur place sur la toile.

Mais la prise de parole ne doit pas être seulement liée à la marque, aux produits ou aux services proposés par l’entreprise. Soigner son e-réputation est devenu un enjeu vital pour les RH.

Les professionnels RH doivent désormais communiquer et interagir sur Internet, car la réputation s’applique autant aux candidats qu’aux recruteurs : les DRH, pour en savoir plus, s’informent sur leurs candidats en les « googlisant ». Les résultats de cette recherche influenceront la perception du recruteur sur le candidat. Il ne faut pas se leurrer, cela est valable en sens inverse : les candidats deviennent à leur tour de vrais enquêteurs, et leur première impression sur une société est souvent déterminante sur leur choix de postuler ou non. La page de résultats de recherche Google liée à une organisation devient un agent essentiel pour leur prise de décision. Mauvaise ambiance, manque de reconnaissance envers ses employés, etc. Qui a envie d’intégrer une entreprise qui se fait dénigrer par les internautes ?

Selon une étude menée en 2015 par l’IFOP pour Monster et Hopscotch, 52% des candidats estiment que la réputation d’un employeur est un critère décisif pour candidater. Sans gestion de son e-reputation, Internet affichera des données pouvant parfois nuire considérablement à l’image de l’entreprise et générant ainsi une déperdition de candidatures.

Même si la première source de recrutement reste les sites d’emplois comme Monster, les sites carrières, réseaux sociaux, forums et blogs sont autant de canaux qui permettent aux services RH de prendre la parole.

La mise en avant de contenus liés à l’identité de l’organisation -sa culture, ses missions, les avantages qu’elle offre aux salariés, la valorisation des métiers, le processus d’intégration des nouveaux collaborateurs, l’environnement, etc.- est primordiale pour faire rayonner la marque employeur. Plus le recruteur informera, se démarquera de la concurrence sur le marché de l’emploi, plus il rendra sa marque attrayante et unique !

Le marketing RH sur le digital est donc aujourd’hui devenu un enjeu stratégique, indispensable pour attirer les meilleurs talents !

 

Alors, quels sont les premiers leviers à activer pour développer son e-réputation RH ?

 

Le premier levier à activer ne se trouve pas sur internet : cajoler ses candidats et ses salariés est bien entendu la première règle d’or. N’oublions pas qu’avec l’émergence des forums, sites d’avis comme Glassdoor, et réseaux sociaux, ils s’expriment sur la toile, en toute transparence et sans complexe.

La publication de commentaires négatifs par les candidats ou collaborateurs sur le web, risque vivement de porter préjudice à la notoriété d’un établissement. Selon l’étude que j’ai citée, les dirigeants d’entreprises semblent encore réticents à utiliser les réseaux sociaux dans les processus de recrutement. Une présence online pourra pourtant permettre de répondre à ces critiques et ainsi, d’atténuer la crise ! Être présent sur tous les fronts évitera de passer à côté de mauvaises surprises… Ne jamais laisser les rumeurs affaiblir l’image d’une organisation !

L’entreprise doit par ailleurs inciter, former et accompagner chaque collaborateur dans la constitution d’une identité professionnelle en établissant par exemple des « Social Media Guidelines ». Cela permettra de garder une cohérence dans la prise de parole et de faire des employés de véritables ambassadeurs. La légitimité de ces prescripteurs aidera vivement l’entreprise à faire briller sa marque employeur, et permettra ainsi d’attirer les meilleures compétences.

Quels sont vos conseils aux DRH sur l’e-réputation ?

 

Premier conseil : Prenez la parole sur internet, et soignez votre identité numérique sur tous les fronts, sinon, les candidats et salariés le feront à votre place. Et les absents ont toujours tort !

Deuxième conseil : Aujourd’hui, et toujours selon l’étude de l’IFOP, à peine plus d’un dirigeant d’entreprise sur dix (14%) utilise les réseaux sociaux pour animer une communauté d’experts référents. N’hésitez plus, constituez-vous une communauté de fans -collaborateurs, candidats et influenceurs- pour en faire de véritables prescripteurs de votre marque employeur.

Troisième conseil : Communiquez autour de votre politique RH de manière transparente : 57% des candidats estiment que la transparence est un critère très important pour eux, selon une autre étude, menée par L’IFOP en partenariat avec Monster.

Quatrième conseil : Valorisez votre entreprise afin de susciter l’envie chez les meilleurs talents de vous rejoindre.

 

 

Notre dossier e-réputation RH complet ci-dessous : retrouvez nos interviews des experts de la marque employeur et du digital.

  • e-réputation rh : c'est l'affaire de tous dans l'entreprise
    L'interview de Frédéric MISCHLER, Entrepreneur en Innovations et Transformations RH & Conférencier

Crédit photo : Shutterstock © Sky vectors

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

Yae LEBRUN

Account Manager Senior chez Monster France
En charge de la prospection, du développement et de la fidélisation chez Monster, cette professionnelle hyper connectée a d’abord travaillé dans le Conseil Médias RH chez Axial Publicité, Guillaume Tell et Publicis Consultants, puis a été consultante web notamment chez Nextedia ou Heaven. Elle fait partie des 15 comptes Twitter à suivre sur la marque employeur .
Vous avez envie de donner votre avis sur l’actualité de votre métier ? Une étude ou un point de vue à nous faire partager ? Contactez la rédaction par mail : contact[at]parlonsrh.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *