Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Recrutement et réseaux sociaux : cap sur Facebook pour les postes pénuriques
[yasr_visitor_votes size="medium"]

Recrutement et réseaux sociaux : Facebook pour les postes pénuriques ?

# , ,

Le marché du travail est extrêmement tendu, et la crise sanitaire et économique n’aide pas : candidats et entreprises ne se trouvent pas ! Le défaut vient-il des canaux de communication choisis pour le recrutement ? En effet, si de nombreux moyens sont aujourd’hui à la disposition des entreprises pour faire connaître leurs besoins, ne perdez pas de l’énergie et du temps à poster partout alors que votre cible est précise. Dans cette infographie, Work4 s’intéresse particulièrement aux profils pénuriques.

 

Près de 51 % des entreprises jugent leur projet de recrutement difficile, d’après l’enquête BMO de Pôle Emploi (2020). Et selon une enquête menée par CodinGame, 74 % des recruteurs déclarent qu’il est difficile de trouver des candidats qualifiés.

Dans un contexte de plus en plus difficile, où trouver les candidats qualifiés et comment les attirer ? Jobboards, sites carrière, cabinets de recrutement, mobilité interne, cooptation… Les moyens sont multiples et certains sont plus adaptés que d’autres à votre situation. Avez-vous pensé aux réseaux sociaux, et si oui, savez-vous vers quelle plateforme vous tourner ?

 

Les réseaux sociaux sont à exploiter

Pour recruter des profils précis, allez à leur rencontre sur leur terrain : les français passent en moyenne 1h30 par jour sur les réseaux sociaux. 81 % des candidats utilisent leur mobile dans leur recherche d’emploi. Cette pratique est en hausse depuis ces deux dernières années (+ 5 points par rapport à 2018, selon une enquête HelloWork).

Ainsi, 60 % des recruteurs activent leur présence sur les réseaux sociaux pour atteindre les candidats « passifs », absents des sites d’emploi classiques. Dans 73 % des cas, dans les entreprises de 250 salariés et plus, les réseaux sociaux seraient un canal particulièrement adapté sur les profils pénuriques (Apec, 2019).

 

Selon le baromètre Hootsuite 2018 sur l’usage des réseaux sociaux dans les entreprises en France, les organisations (toute typologie confondue) gèrent en moyenne 4 à 10 profils sociaux. Dans le top 5 des réseaux sociaux les plus utilisés en France, on retrouve :

  • Facebook (91 % du panel)
  • Twitter (83 % du panel)
  • LinkedIn (77 % du panel)
  • YouTube (65 % du panel)
  • Instagram (55 % du panel).

 

Une cible, un réseau

Entre sa facilité d’utilisation et le vivier qu’il met à disposition (plus de 40 millions de français y sont présents), Facebook est donc un réseau vers lequel les entreprises se tournent naturellement. La plateforme a bien compris que l’accompagnement des entreprises pour leur recrutement était un filon à exploiter, et a développé Facebook Workplace en 2016, puis l’option Facebook Jobs fin février 2018. Mais alors, quelle différence avec LinkedIn, le leader sur le marché de l’emploi ? Les types de profils. Comme le montre l’étude Randstad Award 2015, 65 ,7 % des non-diplômés déclarent utiliser ce réseau pour leur recherche d’emploi, ce chiffre atteignant 71 % pour les titulaires d’un CAP ou candidats de niveau BAC. À l’inverse, 66,2 % des diplômés bac +4/5 déclarent utiliser LinkedIn.

 

S’il est important de réfléchir aux leviers utilisés pour diffuser vos offres d’emploi, cela n’est qu’une étape de votre processus de recrutement. Car au-delà du choix de la plateforme, l’image de votre entreprise doit également refléter votre véritable identité, et donner envie aux candidats de vous rejoindre. Pour attirer les talents (et fidéliser ceux qui font déjà partie de votre entreprise), un travail profond et structuré de votre marque employeur et de votre culture d’entreprise est indispensable.

 

Recrutement et réseaux sociaux cap sur Facebook pour les postes pénuriques
Source : Work4
Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Morgane Iraqi

Social Media Manager chez Parlons RH
Diplômée d'une licence en Lettres Modernes et d'un Master 2 en Communication, Morgane s'est très vite intéressée à l'écosystème des start-up et à la dynamique d’innovation. Passionnée par la culture internet et les réseaux sociaux, elle met toutes ces influences au service de ses clients au sein de Parlons RH en leur proposant un community management moderne, impactant et chaleureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *