Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Recrutement et entretien vidéo différé : pourquoi passer le cap ?
[yasr_visitor_votes size="medium"]

Recrutement et entretien vidéo différé : pourquoi passer le cap ?

# , ,

Le process de recrutement n’a cessé d’évoluer d’année en année. La dernière tendance chez les recruteurs ? L’entretien vidéo différé. Son succès s’explique en partie par le gain de temps que les professionnels RH et les talents peuvent obtenir dans la phase de présélection des candidatures. CleverConnect, un groupe spécialisé dans le recrutement (Meteojob, Visiotalent, HRMatch) nous éclaire sur le sujet à travers son infographie.

 

L’entretien vidéo différé, qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

On connaissait les entretiens par téléphone, en présentiel et en visio, les recruteurs ont désormais un autre outil à portée de main : l’entretien vidéo différé.

L’entretien vidéo différé est une étape du recrutement où le candidat répond aux questions du recruteur en vidéo, par webcam ou smartphone. La différence avec un entretien en visio, c’est que le recruteur et le candidat n’ont pas besoin d’être connectés au même moment, ce qui permet d’élargir les créneaux horaires pour postuler puisque l’outil est disponible en continu.

D’un point de vue technique pour les recruteurs, cela se déroule en 3 étapes :

  1. Le recruteur rédige les questions (personnalité, motivation, connaissance sur l’entreprise, etc.) et envoie les invitations de façon automatisée à chaque nouvelle candidature. Pour chaque question, le recrutement doit déterminer le délai de réponse et le nombre d’essais maximum
  2. Les candidats s’entraînent et enregistrent la vidéo dans le délai imparti
  3. Le recruteur reçoit une alerte pour chaque candidature et peut visionner les réponses à son rythme et même partager les vidéos aux managers pour avoir leurs retours

 

L’utilisation de l’entretien vidéo différé peut avoir lieu à n’importe quel moment du process de recrutement :

  • En préqualification (sourcing) pour les postes qui génèrent un fort volume de candidatures. Cet entretien vidéo est souvent comparé à une lettre de motivation.
  • En présélection, c’est-à-dire après un premier tri des CV et avant la 2e étape du process de recrutement (les entretiens en direct)
  • Après les entretiens avec les recruteurs en guise de présentation auprès des managers.

 

Les avantages pour les recruteurs et les candidats

Comme pour tout changement, on se pose toujours la même question : qu’est-ce que ça va apporter aux recruteurs et/ou aux candidats ?

Pour les professionnels du recrutement, l’entretien vidéo différé apporte 5 avantages :

  1. Découvrir des personnalités en évaluant leurs soft skills (communication non verbale, présentation, élocution, etc.) et leur degré de motivation qui ne sont pas toujours perceptibles à travers une lettre de motivation classique
  2. Augmenter l’efficacité du processus de recrutement : un entretien téléphonique dure en moyenne une trentaine de minutes, sans compter le temps d’organisation en amont. Avec l’entretien vidéo différé, le temps alloué à la présélection des candidats est considérablement réduit puisque les vidéos envoyées durent entre 3 et 5 minutes. CleverConnect estime que le temps passé dans la présélection des candidats est divisé par 7.
  3. Intégrer les managers à l’évaluation des candidatures puisqu’ils peuvent visionner les vidéos à tout moment sans avoir besoin de bloquer un créneau dans leur agenda pour assister à l’entretien.
  4. Réduire le turnover car la vidéo demande un certain investissement de la part des candidats (temps de préparation) : seules les personnes les plus motivées postulent. Le turnover des candidats passés par cette étape est réduit de 33% et le taux d’absentéisme des candidats aux entretiens dans la 2e phase du recrutement baisse de 40%.
  5. Améliorer sa marque employeur avec un dispositif de recrutement moderne et efficace

 

En ce qui concerne l’expérience candidat, les talents peuvent ainsi :

  1. Économiser du temps de transport
  2. Enregistrer la vidéo à leur convenance
  3. Préparer les réponses à l’avance
  4. Réduire le stress de l’entretien

 

Selon le baromètre de l’emploi 2020 de Meteojob, l’entretien vidéo différé est très apprécié par les candidats :

  • 89% des candidats qui ont testé l’entretien vidéo différé seraient prêts à recommencer l’exercice
  • 87% des candidats pensent que l’entretien vidéo différé est facile à organiser
  • 80% des candidats ayant réalisé un entretien vidéo disent que cela renvoie une image innovante de l’entreprise
  • 72% des candidats pensent que l’entretien vidéo différé est un outil efficace pour le recrutement

Un constat positif que révélait également l’étude de CCLD, il y a quelques mois.

 

Avec la pandémie de Covid-19, la transformation de la fonction RH s’est fortement accélérée et de nombreuses entreprises se sont probablement essayées à cet exercice de l’entretien vidéo différé. Toutefois, dans la précipitation, il ne faudrait pas basculer dans la déshumanisation du process de recrutement lorsqu’on sait que le phénomène de ghosting prend de l’ampleur dans le secteur du recrutement et qu’une enquête de RégionJobs révèle que 62% des candidats n’ont aucun retour lorsqu’ils postulent à une offre d’emploi.

 

Recrutement et entretien vidéo différé : pourquoi passer le cap ? Découvrez l'infographie.

 

Source : CleverConnect

 

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.
Avatar

Thomas LARRÈDE

Responsable du pôle Social Media chez Parlons RH
Spécialisé dans la communication digitale, Thomas accompagne les acteurs RH dans le déploiement de leurs stratégies de communication sur internet. Diplômé de deux Master II en Politique de communication (UVSQ) et Métiers de l’information et de la communication (Institut Catholique de Paris), il a également acquis une expertise en rédaction de contenus et en communication interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *