Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Résultats de l'infographie Clustree sur le Big Data

Le Big Data investit le champ de la fonction RH

# , ,

Un an après notre dernière infographie sur le sujet, Clustree dévoile les résultats de son baromètre sur le Big Data RH et le constat est clair : l’exploitation des données est désormais un enjeu majeur pour l’ensemble des acteurs de la fonction. Alors, que pensent les DRH de cet outil de traitement et d’analyse des données en 2017 ? Quels usages en font-ils ? Et quels bénéfices espèrent-ils en tirer ? Découvrez les réponses dans cette enquête menée auprès de 100 responsables RH de 60 entreprises de plus de 3 000 salariés, en partenariat avec HEC Junior Conseil.

 

L’image du Big Data auprès des DRH

Bonne nouvelle : 90 % des responsables RH ont une image favorable du Big Data ! Quant aux 10 % restants, 8 sur 10 admettent s’y intéresser de plus en plus. Le Big Data est donc clairement devenu un sujet RH incontournable. Reste maintenant à le mettre concrètement en place au sein des entreprises.

Et justement, pas moins de 46 % des entreprises sondées ont déjà un projet en cours, celui-ci recouvrant des objectifs divers. Que ce soit dans l’optique de récupérer et traiter de la donnée en interne (pour 70 % des répondants) ou en externe (pour 78 %), le Big Data semble avoir le potentiel pour satisfaire les attentes de tous les acteurs RH.

 

Pourquoi parier sur le Big Data

Le Big Data répond bien à un double objectif, interne et externe. L’exploitation des données internes permet notamment de mesurer le désengagement, mais aussi de rendre les collaborateurs proactifs dans la gestion de leur carrière et de leur développement de compétences. De son côté, la récolte et l’analyse des données externes facilitent par exemple le recrutement, ou informent sur l’émergence de nouveaux métiers.

Dans tous les cas, les bénéfices du Big Data sont puissants : les données servent à produire des indicateurs mesurables, mais aussi à accélérer la prise de décision, tout en optimisant les processus internes. Et qui se plaindrait d’avoir l’occasion de se recentrer sur la dimension humaine de la fonction RH ?

 

Là où le bât blesse

Plusieurs limites peuvent toutefois réduire l’intérêt de la mise en place d’un projet de Big Data au sein des grandes entreprises :

  • La confidentialité des données à caractère personnel peut être mise en doute.
  • La question de la place de l’homme face aux algorithmes peut se poser.
  • La multiplicité des SIRH et leur hétérogénéité au sein d’une même entreprise complexifie l’accès aux données. 4 entreprises interrogées sur 5 possèdent plusieurs SIRH, mais souhaiteraient n’en avoir plus qu’un. Alors, n’est-il pas temps d’opter pour une solution globale ?

 

Tous les résultats de l'infographie sur le Big Data par Clustree

Source : Clustree

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Kevin COURTOIS

Community Manager chez Parlons RH
Ethnologue et linguiste de formation, Kevin s’intéresse depuis longtemps aux communautés, au sens large. Chargé de projets pédagogiques dans la formation pour adultes pendant quatre ans, il développe aujourd’hui la visibilité digitale de l’agence Parlons RH et de ses clients DRH ou prestataires RH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *