Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Solutions digitales RH : les tendances avant le Salon SRH de Paris.

Solutions digitales RH : les tendances avant le Salon Solutions RH de Paris

# , , , ,

Quelles sont, aujourd’hui, les clés du succès sur le marché des solutions digitales RH ? Question brûlante s’il en est, qui interpelle chaque personne s’apprêtant à se rendre, comme exposant ou comme visiteur, au Salon Solutions Ressources Humaines de Paris se tenant du 22 au 24 mars 2016 à la Porte de Versailles. Éléments de réponse et tour d’horizon des tendances avant cet événement majeur. 

C’est dans les salons de l’hôtel Raphaël que s’est tenue, le 20 janvier dernier, une conférence du cabinet Markess International sur les clés du succès en termes de solutions digitales RH.

Hélène Mouiche, analyste senior de Markess International, nous a présenté un ensemble d’informations chiffrées issues de différentes études, livrant les tendances les plus significatives de la transformation digitale reliée aux ressources humaines. Une conférence tombant à point nommé avant le prochain Salon Solutions Ressources Humaines de Paris, rassemblement incontournable de l’écosystème RH français.
 

Un marché des solutions RH dynamique et en pleine évolution

 
Parce que le digital a ces dernières années révolutionné le monde de l’entreprise et plus largement celui du travail, parce que cette révolution est devenue perpétuelle, les ressources humaines sont aujourd’hui, plus qu’hier, au cœur des enjeux stratégiques des organisations.

Le marché des solutions RH en France pèse  2,2 milliards d’euros. Ce marché se décompose en trois segments :

  • les services IT (conseils, maintenance, externalisation, etc.) pour 59%
  • les licences logicielles pour 21%
  • les solutions en mode SaaS/Cloud pour les 20% restants

Le marché des solutions RH affiche depuis plusieurs années un taux de croissance de 5%, plus élevé que celui des solutions informatiques dans d’autres domaines. Un dynamisme tiré par l’expansion des solutions RH en mode SaaS et celle de nouvelles technologies digitales appliquées à certains processus RH, comme la gestion des talents.

1) Quand les SMAC tirent le marché

Les SMAC (Social, Mobile, Analytics, Cloud) sont au premier rang des technologies digitales qui dynamisent le marché. Mises en place dans les entreprises par un certain nombre de métiers, ces solutions innovantes ont éveillé l’intérêt de DRH voyant en elles le moyen de mettre en œuvre des processus RH plus performants.

Un marché dynamisé par les SMAC, piliers de la digitalisation

2) L’influence des usages digitaux grand public

  • Une importante partie des usages digitaux plébiscités par le grand public trouvent un écho dans la gestion des ressources humaines. Il s’agit pour les DRH de répondre aux besoins de leurs « clients », CODIR, managers et collaborateurs, mais aussi de bénéficier d’atouts pour eux-mêmes.
  • Les communautés sociales : Facebook, Twitter et autres Linkedin sont des technologies collaboratives que l’entreprise a appris à utiliser pour ses propres processus, notamment pour le recrutement.
  • La mobilité : aujourd’hui, près de 60% de la population française consulte Internet depuis un smartphone, 35% depuis tablette. Des équipements que les collaborateurs souhaitent retrouver dans leurs usages professionnels.
  • (manque article)Données en temps réel : les outils Analytics permettent aux DRH d’aller au-delà de ce qu’offrent les simples tableaux de bord pour mieux connaître leurs collaborateurs et adapter ainsi les processus (lesquels ?).
  • Le Cloud : il s’est imposé ces dernières années dans plusieurs processus RH. De nouveaux modes opératoires, de nouvelles façons de consommer se mettent en place, dont les entreprises peuvent tirer parti sur le plan RH.

 

Le digital réellement incontournable pour les RH

 
D’après une étude du cabinet, 88% de répondants considèrent le digital comme important, voire essentiel pour la fonction RH. La digitalisation de celle-ci ne se résume pas à dématérialiser tous les supports auparavant imprimés, mais, à travers les SMACS, vise à intégrer des aspects collaboratifs, à ouvrir certaines informations RH à des travailleurs nomades. Bref, à améliorer les processus.

La DRH se situe au cœur de cette transformation digitale de l’entreprise ; elle a tout intérêt à la conduire et à se l’approprier, puisque c’est de cette façon qu’elle se positionnera comme un partenaire stratégique de l’entreprise.
 

Le service RH, pierre angulaire des stratégies digitales RH

 
Le digital est aussi un moyen de dynamiser une image parfois mitigée en montrant que la DRH est innovante, et qu’elle innove dans le sens d’un meilleur service. À titre d’exemple, 39% des répondants de l’enquête de Markess souhaitent mettre en place une politique de gestion de la relation salariés d’ici 2017, contre 16% en 2015.  Si le Digital est incontournable pour les DRH, c’est surtout dans l’optique de développer de meilleurs services pour les collaborateurs et de meilleures relations avec ces derniers. Un domaine dans lequel l’évolution des SIRH est appelée à jouer un rôle de premier plan.

Une stratégie digitale RH orientée services RH.
 

Le modèle SaaS : sur orbite en 2017 ?

 
60% des décideurs interrogés auront recours au SaaS pour gérer un ou plusieurs processus RH en 2017, contre 39% en 2015. Alors qu’en 2015 une majorité d’entreprises (52%) avaient encore plutôt recours à un mode traditionnel de licence, la bascule devrait enfin se faire en 2016 au profit des solutions en mode SaaS, appelées à supplanter les licences logiciel. La formation, le recrutement, la gestion des talents ou la paie ont été les premiers processus concernés, mais presque tous vont l’être à terme. Cela dit, dans un premier temps, beaucoup d’entreprises vont avoir recours au SaaS en complément de leurs licences logiciel classiques.
 

Des impacts organisationnels forts pour la fonction RH

 
Toute cette transformation va générer des impacts sur l’entreprise et ses collaborateurs.

1) De nouveaux usages, outils et pratiques vont continuer de se mettre en place, avec évidemment des conséquences. Des pratiques calquées, soit :

  • sur des usages et pratiques adoptés par le grand public
    sur des pratiques déjà déployées sur d’autres processus, notamment dans le cadre des pratiques CRM. C’est le cas de la gestion de la relation employé (ERM), où celui-ci est considéré comme un client à part entière.

2) Une nouvelle organisation du travail va se faire jour. Nous sommes dans une ère de mobilité, de nomadisme pour les collaborateurs. En 2012, seuls 17% des salariés pratiquaient le télétravail. Aujourd’hui, les trois quarts des salariés cadres du secteur privé travaillent depuis au moins deux lieux différents. L’entreprise doit s’adapter en proposant une organisation, mais aussi des outils, qui vont permettre aux collaborateurs de rester performants et d’accéder facilement à certaines informations. C’est aux DRH qu’il reviendra concrètement de garantir cette adaptation.

3) Le développement de nouvelles compétences va s’accentuer. Pour plus de la moitié des DRH interrogés, de nouvelles compétences seront nécessaires pour accompagner la transformation numérique. Un certain nombre de fonctions apparaissent, telle celle de Responsable de la transformation digitale. Au sein de la fonction RH elle-même, le besoin en community managers, social managers et gestionnaires de la relation employés va devenir une tendance lourde.

4) De nouveaux modes de management vont se développer pour gérer le paradoxe suivant : alors que le digital favorise la proximité entre collaborateurs, il contribue aussi à leur éloignement physique. La gestion à distance des collaborateurs va provoquer la généralisation de nouvelles pratiques managériales, qui devront contribuer à entretenir la cohésion des équipes.

5) Une évolution des métiers se profile, liée directement à l’évolution du marché. Sous l’effet de la transformation digitale actuelle, de nouveaux métiers vont se mettre en place autour de la gestion analytique, du social (avec des solutions permettant de mettre en place des RSE)… Cette évolution ne touche plus la seule dématérialisation, mais s’oriente vers des outils « HR delivery service » à même de proposer un service à forte valeur ajoutée aux collaborateurs : par exemple en leur donnant l’accès à certaines plateformes pour gérer leurs demandes.

 

De nouveaux acteurs en 2015

Près d’un prestataire sur deux (48%) estime voir apparaître de nouveaux profils d’acteurs sur le marché des solutions RH. Des acteurs disposant d’une offre bien spécifique issus de l’hexagone (voir, à ce sujet, le Lab RH), mais aussi de partout dans le monde pour investir le marché français des solutions RH. Les levées de fond, acquisitions et fusions en cours ou à venir témoignent aussi, à leur façon, de la vitalité d’un marché qui devrait nous réserver quelques belles surprises en 2016.

Les enjeux des solutions digitales RH pour les organisations ne se limitent pas aux tendances évoquées ici. Les défis liés au numériques sont en 2016 sont si nombreux pour les DRH qu’il serait impossible d’en dresser une liste exhaustive. Le salon Solutions Ressources Humaines de Paris, notamment à travers ses multiples conférences et ateliers, devrait vous apporter une aide précieuse pour traiter en connaissance de cause vos problématiques RH les plus décisives.

Salon Solutions Ressources Humaines

Toute la Team de Parlons RH sera présente sur le salon.

Nous aurons grand plaisir à parler RH avec vous, de visu et de vive voix.

 

Crédits photos : Markess/Shutterstock

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Jean de LOŸS

Responsable éditorial - Concepteur-rédacteur chez Parlons RH
Jean sait dimensionner une prise de parole RH ou corporate grâce à des contenus à forte valeur ajoutée éditoriale ou créative. Il met à profit son expertise, acquise dans les meilleures agences de communication RH et dans la publicité, dans l’élaboration de tribunes, newsletters et messages impactants. Diplômé en langues, ce littéraire a effectué un second cycle en communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *