Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Une infographie sur la QVT réalisée à 100% par Parlons RH

La QVT ? Parlons-en !

# , , ,

La Qualité de Vie au Travail est aujourd’hui considérée par près de la moitié des salariés comme un critère essentiel de motivation dans leur travail. Mais derrière cet acronyme de QVT se cachent en réalité de nombreux éléments sous-jacents que les DRH et managers devront traiter s’ils souhaitent s’engager dans l’amélioration de cet aspect de la vie du bureau. Par où commencer ? Que faut-il surveiller pour garantir l’engagement des collaborateurs ? Parlons RH a réalisé pour vous cette infographie pour comprendre en quelques chiffres l’intérêt d’investir dans cette démarche où l’entreprise a tout à gagner.

 

La QVT a un impact de plus en plus important auprès des salariés et de leur choix de vie, car oui, vie professionnelle et vie personnelle sont plus que jamais indissociables : 41% de vos collaborateurs estiment que la QVT est l’un des critères les plus importants dans leur travail.

 

Les éléments favorisant la QVT

 

En premier lieu viennent les relations entre collègues (pour 71% des salariés), fait qui démontre l’importance de constituer une bonne équipe en intégrant vos collaborateurs aux processus de recrutement. Arrivent en second lieu l’aménagement des bureaux (38%) et l’absence de bruit (29%). Si moins d’un tiers de vos collaborateurs perçoivent l’absence de bruit dans les locaux comme un facteur positif de bien-être au travail, près de 6 salariés sur 10 sont en réalité gênés dans leur travail quotidien par des nuisances sonores qui constituent aujourd’hui le pire ennemi de la QVT.

 

De nouvelles formes de travail en pleine émergence

 

Autre facteur qui impacte négativement le travail de vos collaborateurs : le temps passé dans les transports. Si les autres régions de France s’en tirent à meilleur compte sur ce point-là, la région parisienne accueille les salariés effectuant les plus longs trajets au quotidien avec une moyenne de 74 minutes de transport chaque matin, soit un total d’environ 2h30 par jour… Si l’on poursuit le calcul, le déplacement quotidien “domicile – travail – domicile” fait perdre en moyenne 12h30 chaque semaine à vos collaborateurs, soit plus de 2 jours entiers par mois ! 2 jours que quiconque souhaiterait sans doute pouvoir utiliser à meilleur escient.

Ce temps de transport aberrant laisse suffisamment de temps à de nouvelles formes de travail pour émerger, notamment le télétravail qui remporte un franc succès auprès de vos collaborateurs : 76% y sont favorables car il favorise un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

 

L’espace de travail, point central de la QVT

 

Les salariés sont quasi unanimes sur la question de l’aménagement des bureaux : il est facteur de bien-être, de motivation tout comme d’efficacité. Son impact sur la santé physique de vos collaborateurs n’est pas non plus à négliger car pour 87% d’entre eux, la sédentarité provoque des effets négatifs tels que le surpoids, le diabète ou le cancer. Encouragez donc le nomadisme ainsi que les pauses fréquentes pour lutter contre les dérives d’un travail sédentaire !

Sur la question des types de bureaux, favorisez les bureaux fermés plutôt que l’open space qui ne connaît pas le même engouement en France que dans d’autres pays : 73% des salariés français préfèrent des bureaux à échelle humaine.

 

La QVT, pourquoi il faut investir dedans

 

Quand on sait que, pour l’entreprise, le coût du désengagement d’un salarié par an est de 4 510€, on comprend que l’entreprise peut perdre gros à ne pas investir dans la QVT. En fait, elle a même tout à y gagner ! Et de l’investissement en la matière, il y en a à fournir quand on voit qu’un salarié sur trois estime que son entreprise n’accorde pas assez d’importance à l’aménagement de ses bureaux.

DRH, managers, venez parler QVT avec nous !

 

L'infographie de Parlons RH sur la QVT

 

Sources des données : Baromètre d’Actineo / CSA 2015, La santé au travail du Groupe APICIL & “Levez-vous et bougez !” de laqvt.fr

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Kevin COURTOIS

Community Manager chez Parlons RH
Ethnologue et linguiste de formation, Kevin s’intéresse depuis longtemps aux communautés, au sens large. Chargé de projets pédagogiques dans la formation pour adultes pendant quatre ans, il développe aujourd’hui la visibilité digitale de l’agence Parlons RH et de ses clients DRH ou prestataires RH.

4 Commentaires

  1. Jules le 29 avril 2016

    La qualité de vie au travail est un énorme défi à relever. Pour le bruit, je recommande également des structures cloisonnées pour redonner une taille humaine à chacun. Après grâce au digital et à des logiciels gratuits comme HeavenHR, la vie des employeurs et employés est vraiment simplifié !

  2. Kevin COURTOIS le 29 avril 2016

    Bonjour,
    Je vous rejoins sur l’idée des structures cloisonnées à conditions qu’il y ait un espace assez grand pour s’y épanouir, ainsi qu’une isolation sonore suffisante pour travailler sereinement.
    Excellente journée à vous !

  3. MATHEVON le 25 mai 2016

    Voilà plus de 20 ans que je publie des textes associant télétravail ou plus généralement travail à distance grâce aux NTIC et santé en faisant valoir que la qualité des conditions de travail détermine l’engagement et la satisfaction qu’on peut retirer de pouvoir “bien travailler”.
    Mais l’organisation du travail reste celle du XIXéme siècle, unité de lieu de temps et d’action permettant le contrôle du travail alors que s’agissant de travail immatériel ce contrôle n’a plus de sens – sauf à croire au taylorisme assisté par ordinateur – c’est le résultat qui compte. Certes pour l’obtenir il faut connaître les gens avec qui on travaille car on ne travaille jamais seul d’où l’importance de les faire se rencontrer, ce qui n’est pas pareil que les obliger à se côtoyer pour se parler sans rien se dire ou s’écouter sans s’entendre !

  4. Kevin COURTOIS le 25 mai 2016

    Bonjour,

    Merci pour cet excellent résumé de la situation compliquée dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui.
    Les NTIC sont à double tranchant : ils isolent mais nous ouvrent sur le monde, ils permettent une plus grande mobilité et flexibilité mais parfois au détriment de la vie personnelle. Je suis convaincu que les choses avancent dans le bon sens toutefois, et qu’un équilibre se formera naturellement. Quant à savoir le temps que cela prendra…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WEBINAR le 26/01 à 11h00 :

Réformes 2017 : employeurs et salariés au centre des évolutions légalesRéformes 2017 : employeurs et salaries au centre des évolutions legales

Je m’inscris